Je démarre dans la vie active : ai-je droit à un droit ?

Mis à jour le 05/04/2022

Démarrer dans la vie active est un grand tournant dans la vie, avec son lot de changements : premier emploi, premier appartement, la gestion des dépenses du quotidien, etc. Pour mieux appréhender et gérer cette nouvelle étape de vie, sachez que des aides existent. Et vous y avez peut-être droit. Quelles sont ces aides ? Comment savoir quel est le montant de celles-ci par rapport à votre situation ? comment demander ces aides ?

Mon salaire n’est pas élevé : ai-je droit à un coup de pouce ?

C’est vrai, les premiers salaires sont souvent loin d’être mirobolants. Un coup de pouce peut être alors appréciable. Si vos revenus sont faibles, la MSA peut vous verser chaque mois un complément : c’est la prime d’activité. Et elle s’adresse à tous : salariés, exploitants agricoles, étudiants salariés ou apprentis dès 18 ans.  

Comment faire ?   

Après avoir pris connaissance des conditions requises, vous pouvez simulez le montant de cette prime. Déposez ensuite simplement votre demande. 

Il vous sera ensuite demandé de mettre à jour votre situation tous les trimestres. Contraignant ? Cela permet de suivre l’évolution de vos revenus et de faire évoluer en conséquence votre prime d’activité. De plus, cette régularisation permet d’éviter toute mauvaise surprise en rendant un trop perçu si votre prime d’activité s'avérait être moins importante.  


Je suis sans emploi, ai-je droit à une aide ?

Si vous avez travaillé 2 ans au cours des 3 dernières années, vous avez peut-être droit au Revenu de solidarité active (RSA). Le RSA n’est pas qu’une aide financière. Il permet également aux jeunes sans emploi de bénéficier d'un accompagnement personnalisé par un référent unique, d'être soutenus et conseillés dans la construction de leur projet professionnel et dans leurs démarches. 

Pour en savoir plus sur le RSA : 

Accéder au simulateur sur Mes droits sociaux 
Je veux en savoir plus sur le RSA

Je quitte le domicile de mes parents : puis-je bénéficier d’une aide pour le loyer de mon nouvel appartement ?

Vous faites le grand saut et quittez le domicile de vos parents ? Seul, en couple ou en colocation, et quelle que soit votre situation professionnelle vous pouvez bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL).
Avec cette aide, vous pouvez réduire le montant de votre loyer. Elle est versée chaque mois à votre bailleur ou directement sur votre compte bancaire.  

Comment savoir si vous y avez droit ? Comment demander l’APL ? 

C’est simple ! Faites une simulation sur www.mesdroitssociaux.gouv.fr. Si vous êtes éligible, faites votre demande sur le site de votre MSA dans votre espace privé

Au bout de trois mois de versements, la MSA recalcule vos droits pour les trois mois suivants. Ainsi, vous êtes certain de recevoir une aide au logement qui correspond à votre situation actuelle.  

A noter : 

Vos parents doivent déclarer auprès de la MSA ou de la CAF dont ils dépendent, que vous avez quitté leur foyer. 
La demande d’APL peut s’effectuer dès la remise des clés de votre appartement. Pas avant ! 

 

J’ai des dépenses de santé : puis-je être aidé ? 

Il peut arriver que vous ayez besoin de soins de santé qui peuvent entraîner des dépenses supplémentaires, parfois imprévues. Si vous avez des revenus peu élevés, vous pouvez avoir droit à la Complémentaire santé solidaire. 

Cela fonctionne comme une mutuelle : grâce à cette aide, et sur présentation de votre carte vitale, vous ne paierez plus chez le médecin, à l’hôpital, en pharmacie mais aussi pour la plupart des lunettes et prothèses dentaires. Les frais seront pris en charge par votre MSA et la complémentaire santé solidaire.   
 
Combien ça coûte ?  

En fonction de vos ressources, la complémentaire santé solidaire pourra être gratuite ou payante, à hauteur de 8 € par mois. 

Comment savoir si j’y ai droit ? Comment faire la demande ? 

Vous pouvez faire une simulation sur mesdroitssociaux.gouv.fr

Pour réaliser votre demande de complémentaire santé solidaire en ligne, rendez-vous sur Mon espace privé ou transmettez le formulaire papier à votre MSA.