Beauce Coeur de Loire

Filière paysage : la MSA se mobilise contre les accidents

Mis à jour le 31/01/2014

Les MSA de la région Centre : Beauce Cœur de Loire et Berry Touraine ont une nouvelle fois travaillé de concert le 18 décembre dernier à Vierzon pour l'organisation d'un forum régional de prévention. Jacques Tisserand, Administrateur à la MSA et Président du Comité Départemental du Cher, a ouvert ce forum destiné à accompagner les professionnels dans leur politique de sécurité et les informer sur leurs obligations réglementaires.

Au cours de cette journée de nombreux spécialistes : médecin, avocat, conseiller, formateur, se sont relayés à la tribune pour informer et répondre aux questions des chefs d'entreprises.
La Caisse Centrale de MSA a délégué son Conseiller National, François Le Formal, pour établir un état des lieux des accidents du travail et maladies professionnelles répertoriées dans cette branche (voir encadré). La MSA a présenté les aides accordées aux entreprises qui s'engagent dans une démarche globale de prévention des accidents au travail. Il s'agit de deux dispositifs d'accompagnement méthodologique, technique et financier : le contrat de prévention et l'AFSA (Aide Financière Simplifiée Agricole). Bruno Breton, Conseiller en Prévention à la MSA, a exposé au travers d'un montage photos, l'évolution des conditions de travail dans une entreprise de la filière au fur et à mesure de l'avancée d'un contrat de prévention.

Attention aux animaux

Le Docteur Laure Roger, Médecin du travail à la MSA a présenté les zoonoses : les maladies transmises aux hommes par les animaux. Ces maladies sont nombreuses, en constante augmentation et évolution. L'activité professionnelle est une manière fréquente de se contaminer « une connaissance de la chaîne de transmission permet de se protéger » insiste le Dr Roger. La maladie de Lyme, transmise lors d'une morsure de tique a été évoquée car elle concerne véritablement les travailleurs du secteur paysage, tout comme la leptospirose. Cette maladie est transmise par contact avec les eaux ou les terrains souillés par les urines de rongeurs contaminés. Le tétanos a également été abordé, bien qu'il ne soit pas transmis par les animaux mais par la terre. La prévention est dans ce cas très facile, il suffit d'être à jour de sa vaccination. Le Dr Roger a attiré l'attention sur le risque de contamination par le virus des hépatites ou du SIDA par des seringues abandonnées dans la nature. Enfin, de nombreux conseils ont été donnés en cas de piqûres de guêpes, frelons ou de morsures de vipères.
Zoom sur le travail en hauteur

Alain Gourmaud, formateur au CFPPA Fondettes a détaillé les spécificités de l'élagage, et plus précisément le métier d'arboriste grimpeur. Ce métier très spécialisé nécessite des compétences spécifiques car les dangers sont multiples : coupures, chutes, risques d'électrocution avec les lignes électriques, forte exposition aux bruits et aux conditions climatiques difficiles, piqûres d'insectes, etc.

L'après-midi a été consacré à la responsabilité civile et pénale du Chef d'entreprise et de l'encadrement. Maître Michel Ledoux, Avocat à la Cour d'Appel de Paris est venu sensibiliser les chefs d'entreprise et rappeler certaines règles en matière de responsabilité.
Ces dix dernières années, la responsabilité pénale a pris une ampleur considérable car l'accident n'est désormais plus considéré comme une fatalité mais comme un dysfonctionnement et les magistrats réagissent de plus en plus vivement aux atteintes à la santé. La loi est plus répressive avec des sanctions renforcées, un nouveau délit a d'ailleurs été créé : la mise en danger de la vie d'autrui. Maître Ledoux a expliqué très clairement les obligations des chefs d'entreprises et les sanctions pénales auxquelles ils sont désormais exposés : amendes, emprisonnement, interdiction d'exercer une activité professionnelle, fermeture de l'entreprise.
Ce forum prévention vient clore l'action d'ampleur menée ces derniers mois par les MSA de la région Centre en direction de la filière paysage. Le premier temps fort était le challenge prévention qui s'est tenu en octobre dernier à Bellegarde (Loiret) au cours duquel trente-trois élèves en formation aménagements espaces verts des établissements scolaires de la région ont concourus au travers de différentes épreuves tant théoriques que pratiques.


Statistiques nationales relatives aux accidents du travail et maladies professionnelles répertoriés pour la filière Jardins et Espaces verts

Environ 8000 accidents d'accidents du travail, hors accidents du trajet  sont répertoriés tous les ans en France, dont 600 accidents graves non mortels.
Les accidents les plus fréquents sont liés aux efforts, aux chutes mais également lors d'utilisation de machines.
Le nombre d'accidents est en baisse régulière depuis dix ans (- 17 %) mais « on se blesse deux fois plus dans le secteur paysage » constate François Le Formal. On comptabilise en effet soixante et onze accidents pour un million d'heures travaillées dans le secteur paysage, contre une trentaine d'accidents tous secteurs d'activité confondus.
Le nombre moyen de jours d'arrêt (environ 40) est nettement inférieur à l'ensemble des secteurs (près de soixante jours), on se blesse plus souvent dans ce secteur mais les accidents sont globalement moins graves.
Pour ce qui est des accidents de trajet, leur fréquence est très importante dans la filière par rapport aux autres secteurs.
Les reconnaissances de maladies professionnelles sont en forte augmentation et ont plus que doublé en dix ans et relèvent dans 90 % des cas de troubles musculo-squelettiques