Beauce Coeur de Loire

Affutage de tronçonneuses

Mis à jour le 25/01/2017

Une chaîne de tronçonneuse parfaitement affutée permet un bon rendement de coupe et évite d'user prématurément le matériel. Un outil performant rend le travail moins pénible et assure de fait une meilleure sécurité de l'utilisateur.

Quelques règles d'affutage afin de garantir sécurité et rendement.

Limes et hauteur de gouges

Pour qu'une chaîne ait le maximum de rendement, il faut qu'elle soit bien affûtée avec une lime qui correspond à la hauteur des gouges.
Les limes à utiliser diffèrent selon le pas de la chaîne (distance mesurée entre trois rivets consécutifs divisés par deux)
Les limes à utiliser diffèrent selon le pas de la chaîne :
(le pas de chaîne est la distance mesurée entre trois rivets consécutifs divisés par deux)
Pas de chaîne - limes
  • 1 /4 - 5/32
  • 325 - 13/64 et 3/16
  • 3 /8 - 7/32, 13/64 et 3/16
  • 4/04 - 7/32 et 13/64
Le pas de chaîne le plus courant est de 3/8, il nécessite 3 limes qui doivent être utilisées au fur et à mesure de son vieillissement. L'affûtage sera correct si la lime dépasse le toit de la gouge de 1/5 à 1/10 de son diamètre.
Pour affûter correctement, il est indispensable de bien respecter les angles d'affûtage, notamment l'angle de biseau d'attaque.

Angle de biseau d'attaque

L'angle de biseau d'attaque s'obtient en dirigeant la lime obliquement selon un angle de 30° pour les bois tendres et 25° pour les bois durs avec le plan transversal (perpendiculaire à la direction de la chaîne). A noter, que les gouges carrées ne s'affûtent qu'avec un angle de biseau d'attaque de 30°.
Dans tous les cas de figure, il faut pousser la lime d'une extrémité à l'autre pour obtenir une usure régulière sur toute la longueur. La même pression doit être exercée sur chaque gouge (gauche et droite), afin que leurs longueurs restent similaires (vérifier la longueur à l'aide d'un pied à coulisse ou d'un gabarit spécifique).
En poussant la lime, il faut également la tourner de ¼ de tour vers la gouge, afin de réduire le fil sur le tranchant de la gouge.

Limiteur de profondeur

Une autre opération à effectuer, tous les 2 à 3 affûtages, consiste à contrôler le limiteur de profondeur. En effet, si celui-ci est trop haut, il limite l'attaque du bois et produira de la sciure et provoquera une usure prématurée de la chaîne et du guide. S'il est trop bas, la chaîne rebondira violemment, provoquera des vibrations abondantes en rendant la découpe du bois impossible. Pour effectuer ce contrôle ainsi que celui de l'affûtage, il conviendra d'utiliser un gabarit de contrôle (adapté au type de chaîne utilisée) que vous pouvez vous procurer chez votre fournisseur habituel.
Aussi, il sera nécessaire de contrôler régulièrement la tension de la chaîne sur le guide afin d'optimiser la découpe du bois et de minimiser l'usure du nez de guide et des maillons de chaîne (décoller 3 maillons en tirant la chaîne vers le haut sur la partie haute du guide).